D’Hanoï à la baie d’Halong 3


Petit passage à Hanoï

Après 8 heures dans notre 1er bus de nuit nous arrivons à Hanoi à 4h du matin; le teint frais et bien reposé (ou plutôt l'inverse).
Cette arrivée matinale nous a permis de découvrir cette grande ville au calme dans une 1er temps et d'assister à son réveil : gymnastique autour du lac pour les plus matinaux, ouverture des boutiques... Une arrivée somme toute plutôt calme avant le grand réveil de la capitale! Et là, la ville n'a rien à envier aux grandes capitales mondiales!Déjà à Pékin nous avions souffert du bruit et de la présence de tous les deux roues. Ici, c'est encore le niveau au dessus. La ville compte un peu plus de 7 millions d'habitants et on peut presque estimer qu'il y a autant de scooters! Finis les trottoirs (tous sont occupés par les deux roues), finies les traversées aux passages piétons (il faut se jeter sous la masse), finis les scooters électriques chinois...

Au niveau de la circulation, un maitre vietnamien nous avait averti: "Si tu veux traverser la route à Hanoï, il ne faut pas hésiter, les scooters vous éviterons toujours, regarde juste qu'il n'y ait pas de camion!". Et c'est tout à fait ça! Au final, ça n'est  pas si effrayant que ça en a l'air mais nous avons été d'autant plus surpris que les règles de circulations ne sont pas vraiment ce à quoi on s'attendait!

  • le feu est vert : ça passe
  • le feu est orange: ça passe encore
  • le feu est rouge: ça passe toujours, et sans problème en plus!

Après avoir récupéré de notre trajet, et retrouvé nos amis Camille et Sylvain revenus d'un an en Nouvelle Zélande, nous en avons profité pour faire quelques visites à Hanoï: le temple de Jade, le temple de la littérature, promenade dans la ville.

Au bout de deux jours dans la capitale, nous avons décidé de prendre le large pour partir ensemble en direction de la baie d'Halong.

L'île de Cat Ba

L'île de Cat Ba est la plus grande île à proximité de la baie d'Halong. C'est donc un choix stratégique pour profiter des paysages de la baie sans s'aventurer à "Halong-city" en cours de transformation par les sociétés immobilières. Au lieu de cela, Cat Ba est une île paisible dont on fait rapidement le tour en scooter. L'île est constituée de gros pitons rocheux couvert d'une végétation très dense. Un parc national de 280 km² recouvre l'île et nous permet d'avoir de magnifiques points de vue à 360°. Bizarrement, pour la première fois, nous nous sentons vraiment en vacances. Cela vient sûrement de notre excitation à l'idée de voir la mer, la 1ère fois depuis notre départ.

Entre scooter et plages nous sommes partis découvrir la Baie Lan Ha, et après mures réflexions nous avons choisi une excursion non pas en bateau mais en kayak! Le bateau nous mène au large pour que nous puissions ensuite pagayer dans des paysages de cartes postales. Nous traversons des villages de pêcheurs, constitués de maisons flottantes entourées de casier en bois pour circuler et stocker la pêche quotidienne. Un chien garde d'ailleurs chaque îlots de maisonnées pour empêcher les voleurs d'approcher. Chaque village est organisé de sorte que chacun bénéficie de tous les principaux services. Nous longeons aussi des blocs calcaires comme jaillis directement de l'eau.

La légende raconte que la montagne aurait jadis abrité un énorme dragon qui, courant un jour vers la mer pour dompter les courants marins, l’entailla au passage avec sa queue; ce qui forma des vallées et des crevasses qui s’emplirent aussitôt d’eau lorsqu’il plongea, en ne laissant que quelques terres immergées.

De notre hauteur, la vue est saisissante! En kayak nous pouvons nous faufiler dans des grottes et accéder à des lagons pour se baigner et observer la forêt sur chaque bloc. Simplement bercés par le bruit de l'eau, sans personne alentour, à la recherche de singe éventuellement caché dans les fourets, nous passons une journée hors du temps.

L'île de Cat Ba et la baie Lan Ha n'ont absolument rien à envier à leur voisine la baie d'Halong. Peut être que nous n'aurions pas eu le même ressenti en passant par un tour en bateau organisé mais ce type d'environnement se prête très bien à la découverte en petit groupe ou en kayak pour profiter pleinement de la sensation de sérénité qui s'y dégage.

Maintenant, en route vers la baie d'Halong terrestre.

Comme d'habitude, toutes nos photos en lien avec cet article ICI

 


Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

3 thoughts on “D’Hanoï à la baie d’Halong

  • Alexandra

    Bonsoir

    Après les frayeurs, la sérénité. On le ressens très bien et les photos sont juste magnifiques. Je n’imagine même pas en vrai en kayak ! Je pense que vous avez fait un très bon choix 🙂

    Et après les jambes, cela muscle les bras 🙂

    Je vais profiter d’un peu de votre sérénité pour attaquer la semaine

    Bises à vous deux

    Alex et Bruno

  • Alice et yo

    Trop cool les copains…On se revoit au Vietnam, il y’a 3ans. Les traversées des routes étaient toujours épiques!!! Et puis Cat Ba s’était tellement chouette 😉

    • Elise

      Et à Ho Chi Minh c’était pas mieux!! Mais en commençant par le Nord la barre est déjà très haute! Peut être les meilleurs paysages…