Sapa 7


Après 61 jours en Chine, nous avons passé la frontière vietnamienne au niveau du nord ouest du pays car cela nous donnait facilement accès aux rizières de Sa Pa ou nous voulions nous arrêter avant de descendre à Hanoï. Notre seul point de chute : être à Hanoï le 3 novembre pour retrouver nos amis de retour de Nouvelle Zélande...

Pour cela, il aura fallu passer la frontière au poste « Hekou-Lao Cai ». Nous avons donc du faire les yeux doux au poste frontière chinois pour ne pas se faire taper sur les doigts pour avoir dépasser notre visa d'un jour (on est un peu des boulets). Il s'agissait de notre premier changement de pays "à pied" puisqu'un petit fleuve sépare les deux pays et il suffit de passer un pont d’une centaine de mètres pour en changer.

À peine arrivés au Vietnam, on se rend rapidement compte à quel point nous nous étions acclimatés aux habitudes chinoises. Nous nous retrouvons de nouveau confrontés à un nouveau langage et une nouvelle monnaie. Il s'agit maintenant d'utiliser des multiples de 1 000 ou 10 000 pour toutes nos dépenses.

Premier problème qui risque de nous handicaper tout le long de notre voyage, pour les transports publics il n'y a pas de prix "officiel". Cela ne sert d'ailleurs à rien de demander un ordre de prix au guichet, on ne saura pas vous répondre. Ça n'a pas loupé, on a payé notre 1er trajet en bus plus cher...

Arrivés à Sapa, après 11h de route dans la journée, c'est la surprise : autant on s'attendait à voir un décor très orchestré à Yuanyang au vue des critiques et nous avons passé 5 jours dans une ambiance de village, autant Sapa c'est un peu comme une station de ski des Alpes en pleine saison.

Ce qui se fait beaucoup ici, c'est de découvrir la culture Hmong (ethnie du nord du Vietnam) en faisant une randonnée dans  les vallée sur 1 ou deux jours et de dormir chez l'habitant afin d'en apprendre un peu plus sur leur façon de vivre. Pourtant, les femmes aux habits traditionnels qui accueillent avec insistance les nombreux occidentaux avec des souvenirs à vendre et des propositions de randonnées nous ont un peu dissuadé d'y participer.

Nos doutes se sont rapidement confirmés  puisqu'un grand nombre d'agences proposent effectivement toutes les mêmes prestations : visites sur un ou deux jours dans les villages alentours avec un itinéraire similaire, dormir une nuit dans des "homestay" qui s'apparentent plus à des auberges de jeunesse...

La région est pourtant très belle et nous aurions aimé pouvoir la découvrir par nous même mais on se sent constamment poussés à passer par une agence pour organiser nos visites. Même l'Office du tourisme nous dissuade de visiter par nous même, soit disant que l'on va se perdre, ou bien que des zones sont interdites.

Après avoir tergiversé un moment et échanger avec plusieurs personnes qui nous ont confirmé le carnaval de certains tours (et comme on est têtu et qu'un tour serait hors budget) on s'est décidé à essayer de trouver des chemins de randonnées. Cela n'est pas si difficile en soit quand on veut traverser les villages phares. Par contre, il faut payer chaque entrée dans les villages pour pouvoir les traverser et se promener dans des ruelles dans un sens de visites défini, le tout bordé de commerces. Autant dire que l'on a été ravi de trouver un petit village charmant à partir duquel  nous avons pu partir randonner la journée pour profiter des paysages.

Contents d'avoir pu trouver des points de vues malgré la brume, nous avons aussi passé une journée en scooter pour élargir notre champ de découverte.

Bien que les paysages méritent vraiment le coup d'oeil, je ne sais pas si c'est l'effet du dépaysement après la Chine, ou la sensation d'arriver dans un petit Disneyland, mais nous n'avons pas souhaité nous attarder ici. Comme il nous reste quelques jours avant d'arriver à Hanoï, nous décidons de partir à l'aventure vers la province d'Ha Giang.

 

Toute nos photos de Sapa à voir ICI


Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

7 thoughts on “Sapa

  • Alexandra

    Re coucou

    Les travaux doivent être finis pour le 16 décembre donc oui l’objectif est de profiter des vacances de Noël pour déménager, meubler etc… Avec l’aide du père Noël bien sur à qui on a demandé que des cartes cadeaux ^^

    Et fêter le nouvel an chez nous (vu sur la Tour Eiffel = feu d’artifice = on est super motivés)

    On vous envoi des photos du chantier quand on y repasse.

    Bon courage pour la prolongation du visa 🙂

    Biosus à vous deux

    • Alexandra

      PS : Non pas d’invader au Vietnam mais en Thaïlande (Bangkok), Inde, Nepal ou Bangladesh, corée du sud et Japon 🙂

    • Elise Post author

      On t’enverra des photos de nos vues respectives pour Noël et le jour de l’an alors!
      Bisous

      • Alexandra

        Super on fait comme cela 🙂 Très bonne idée

        Echange de photos ! En plus pour Noël on aura 2 vues : Paris et Bordeaux (on ne sera pas ensemble avec Bruno car nos familles font cela le même jour)

        Gros bisous

  • Alexandra

    Bonjour à vous deux

    Je suis un peu déçue pour vous….. C’est dommage de ne pas avoir pu visiter comme vous le vouliez… Mais vous avez des belles photos quand même, vous vous êtes bien débrouillés.

    J’espère que vous allez bien

    Nous ça va, nos travaux avancent. On est content. Plus qu’un mois à attendre pour commencer notre déménagement 🙂

    Bisous de France

    A et B

    • pradou

      Coucou,
      on s’est bien rattrapé ensuite. Mais c’est un peu le problème ici, tout à l’air encadré et laisse peu de marche de manoeuvre pour partir en indépendant! Sinon on va bien mais le temps passe vite; déjà plus de 15 jours que l’on est au Vietnam. On va demander à faire prolonger notre visa 😉
      Vous allez passer les fêtes chez vous? Il faudra nous montrer tout ça en photo!
      PS/ il y a des space invader au Vietnam?

      Bisous à tous les deux!